L’équipe malouine constituée de Thibaut Vauchel, Amaury Hervé, Tristan Hervé, Quentin Lochet,  Raphael Petitjeannot, Morgan Ribot, et accompagnée de Guy Lessard, Eric Cottrel et Yves Allaire (Ville de Saint-Malo) est arrivée en Guadeloupe le mercredi 4 juillet.

Nos jeunes et leurs accompagnant ont été très bien accueillis par les organisateurs du TradiTour 2018, auquel il participeront pendant une semaine. Prêt du bateau, assistance à la préparation du canot saintois (neuf) nommé « El RAPARDODES RAMPARTS », organisation, logistique: vraiment top!

Après 3 jours de préparation et adaptation, l’équipe est partie à terre de Bas aux Saintes pour le prologue qui, finalement, se transformera en une manche du TradiTour. En effet, le premier ouragan de la saison s’annonce à 1800km des Antilles et va bouleverser le programme des 8 jours à venir.

La régate a donc commencé le samedi 7 juillet: parcours très technique, que les locaux maîtrisent à perfection, consistant à faire le tour de l’île de Terre de Bas. Thibault et son équipe se font enfermer au départ et peinent sur la première moitié du parcours au près. Sur le travers, ça va un peu mieux et il maintiennent leur 18ème place.

Puis au portant, les manœuvres, périlleuses sur ce type d’engin surtoilé, s’enchaînent et la canot malouin avance bien. Malheureusement, en fin de descente, leur tangon en bambou casse. Ils prennent l’option d’aller au plus près de la terre mais se font « scotcher » , coupés du vent avec 2 autres bateaux qu’ils finiront tout de même par dépasser sur le dernier bord de travers.

Cette première manche servira à nos malouins de découverte, mais nul doute que nos jeunes de la SNBSM réussiront à faire mieux (15e sur 22) à la prochaine manche qui ne se disputera que mardi 10 juillet car l’ouragan Béryl, transformé en tempête tropicale, interdira toute navigation dimanche et lundi.